• Negr'Marron Le Diamant
  • Le Rocher du Diamant - Martinique
  • Le Rocher du Diamant
  •  Colonel de Coppens
  • 15 statues en béton blanc représentant des esclaves
  • 15 Statues du Mémorial Cap 110
  • Maison-du-Bagnard
  • Memorial-Cap-110 Esclaves libérés des chaines
  • Memorial-Cap-110
  • Sentier du littoral du Diamant
  • Monument-aux-Morts-le-Diamant
  • Mairie-du-Diamant
  • Rocher du-Diamant vu du bourg
  • Esplanade-du-Diamant
  • Canons sur l'esplanade-du-Diamant
  • Esplanade-du-Diamant
  • Esplanade-du-Diamant
  • Esplanade-du-Diamant
  • Eglise du Diamant, intérieur
  • Eglise du Diamant, intérieur
  • Eglise du Diamant, intérieur
  • Eglise du Diamant, intérieur
  • Eglise du Diamant
  • Excavation sur le Rocher du Diamant
  • Technologie sur le Rocher du Diamant
  • Panorama sur la l'Anse du Diamant

Le Diamant

Classé dans : Antilles, Blog, Carnet de voyage, Martinique | 0

Une destination incontournable de Martinique, connue pour son célèbre rocher et ses magnifiques plages de sable clair. Lorsque nous longeons l’Anse du Diamant, nous pouvons qu’admirer ces plages, alors nous avons voulu visiter  le Diamant côté terre

Le-Rocher-du-Diamant-coté-Caraibes_
Le-Rocher-du-Diamant-coté-Caraibes

En arrivant du Marin, une vue panoramique sur l’Anse du Diamant est à couper le souffle.

Panorama sur la l'Anse du Diamant
Panorama sur la l’Anse du Diamant

Le Rocher

Le Rocher est un ancien édifice volcanique haut de 175m, il est inhabité, en 1994 il a été classé en protection “biotop” soit l’équivalent d’un sanctuaire écologique. Il est formellement interdit de débarquer sur cet ilot sans autorisation.

Des cameras ont été installées à plusieurs endroits du rocher, elles permettent notamment de surveiller l’activité ornithologique et sous-marine, les images sont renvoyées vers le Muséographique du Diamant.

Technologie sur le Rocher du Diamant
Technologie sur le Rocher du Diamant

On peut voir sur les différentes faces du rocher des excavations qui ont eu leur utilité pendant les périodes difficiles entre Anglais et Français.

De part sa place dans la mer des Caraïbes, il a une vue imprenable sur le chenal de Sainte-Lucie et par conséquent  sur le trafic maritime. Il a été  convoité par les Anglais pendant les guerres Napoléoniennes mais également durant la 2° Guerre Mondiale. 

Par beau temps, nous  pouvons voir en face, l’Ile de Sainte Lucie jusqu’au 2 Pitons, la vue est bien meilleure ici qu’au Marin, bien que plus proche.

Pour les passionnés d’histoire ou pour approfondir la vie du Diamant, une synthèse “Le Rocher du Diamant dans l’Histoire” a été faite par le Capitaine. 

Le Bourg

A l’entrée une statue represente un esclave brisant ses chaines, c’est une œuvre de Hector Charpentier, artiste martiniquais. Inaugurée en mai 1998 pour le 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Elle fut érigée en mémoire des esclaves « Marron »,  ou esclaves rebelles qui s’echappaient pour se refugier dans la montagne.

L’esplanade devant la jetée, bien aménagée, semi-ombragée accueille quelques touristes, qui bien sûr se prennent en photos devant le cocotier et le rocher.

Le monument aux morts à la gloire des Diamantinois disparus pendant les 2 guerres mondiales,  des canons qui rappellent l’occupation du rocher par les Anglais, un totem permet de prendre une vue du Diamant.

Le centre de vie du bourg est regroupé autour de cette esplanade, la Mairie, le Muséographie Bernard David, où sont reliées les caméras installées sur le Rocher,  la Mairie, la Pharmacie,  un restaurant, quelques maisons anciennes et bien sur l’Eglise.

L’Eglise Saint Thomas

C’est en 1684 que le Diamant devient une paroisse après sa séparation avec les Anses d’Arlet, un sanctuaire, puis une église (le carrelage est importé de Provence) détruite par un ouragan, l’église reconstruite est une nouvelle fois détruite entièrement par un cyclone en 1817.

Eglise du Diamant
Eglise du Diamant

Des rénovations s’ensuivent, la charpente réalisée par les Compagnons du Devoir a été découpée en Métropole, puis assemblée sur place (il vaut mieux).

A côté des fonds baptismaux on peut entrevoir sous la protection une batterie, comme dans toutes les églises que j’ai pu visiter en Martinique et Guadeloupe.

Eglise du Diamant, intérieur
Eglise du Diamant, intérieur

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Église_Saint-Thomas_du_Diamant

A la sortie du bourg, le marché polyvalent, quelques boutiques, des vendeurs ambulants, normal ils se trouvent où les touristes sont posés, au frais sous les arbres, près de la plage.

Une promenade de 7kms environ longe le bord de mer, le ” sentier du littoral” ou promenade “Aimé Césaire” qui relie le bourg à la maison du Bagnard en passant par le Mémorial  “Cap 110”.

Sentier du littoral du Diamant
Sentier du littoral du Diamant

 

Mémorial Cap 110

Memorial-Cap-110
Memorial-Cap-110

Erigé en 1998 pour les 150 ans de l’abolition de l’esclavage, 15 statues blanches de 2,50m, serrées implantées en triangle pour faire référence au commerce des esclaves, c’est une œuvre de Laurent Valère, artiste martiniquais.

Le 8 avril 1830, une bateau négrier, est pris dans une violente tempête, il jette l’ancre dans l’anse Caffard, mais le bateau se fracasse sur les rochers,  les habitants ne peuvent leur porter secours. Le lendemain ils repêcheront  46 cadavres, les marins négriers seront inhumés dans le cimetière du Diamant, les cadavres africains « à quelque distance du naufrage » soit dans ce secteur.

86 rescapés, 26 hommes et 60 femmes furent sauvés et recueillis par Dizac et  ses esclaves avant d’être transférés vers Fort-de-France.

Pour plus de détail n’hésitez à visiter notre page “Histoire” avec l’article “Mémorial Cap 110°“.

La maison du Bagnard

Maison de  Médard Aribot, né en 1901 il était doué pour les activités artistiques et notamment la sculpture, il construisit sa maison en 1960.

Pendant de longues années il a habité dans une grotte, s’adonnant à la sculpture de divers objets qu’il observait, bateaux, personnages.

La légende raconte qu’il aurait sculpté l’effigie du Colonel de Coppens, propriétaire de la distillerie Dizac et candidat aux élections municipales de 1925.

Maison-du-Bagnard -effigie du Colonel de Coppens
Colonel de Coppens

Des émeutes ont eut lieu lors des élections, le portrait du Colonel a été brandi par les manifestants, le colonel a perdu la vie. 

Mais vous en saurez plus en lisant l’article ” La maison du bagnard” dans la rubrique “Histoire”.

En 1933 Médard Aribot fut condamné à perpétuité au bagne de Cayenne.

Lors de la fermeture du bagne en 1945 il s’installa sur les bords du Saint-Laurent ou il fabriqua et vendit des jouets et statuettes.

Maison-du-Bagnard
Maison-du-Bagnard

En 1953, à sa demande il fut rapatrié en Martinique.

Il vécut dans cette maisonnette jusqu’à sa mort en 1973. Il est difficile d’imaginer une personne vivre dans cette maison, pour passer par les portes il faut se mettre de côté.

Maison-du-Bagnard
Maison-du-Bagnard

Un peu plus loin en direction des Anses d’Arlet, sur la route des anses, un promontoire est aménagé face au Rocher, des panneaux explicatifs sur ce haut lieu chargé d’histoire, vous donnerons un aperçu de ce lieu chargé d’Histoire si vous n’avez pas lu l’article de Patrick dans la rubrique “Histoire”.

Le Rocher du Diamant
Le Rocher du Diamant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *