• Le Rocher du Diamant
  • Equipage heureux de sa Transat
  • Mouillage de Sainte Anne
  • Club Med, pointe des boucaniers
  • Caye près du chenal du Marin
  • Patrick Kokoarum
  • Patandre au mouillage du Marin

Premier contact avec Le Marin

Classé dans : Blog, Martinique | 2

Depuis plus de 2 ans que nous sommes arrivés en Martinique et plus particulièrement au Marin et aucun article sur ce lieu où nous nous sommes posés.

Le 22 janvier 2018 après 17 jours de mer depuis Mindelo au Cap-Vert nous avons jeté notre ancre le soir à 21h à la Pointe Dunkerque.

AIS bateaux mouillant devant Ste Anne

Je me rappellerai de cette soirée, bouteille de Champagne pour fêter cette traversée, Inigo notre équipier espagnol nous serrait dans ses bras tout heureux d’être arrivé. Beaucoup d’émotions, de satisfaction, nous avions traversé !! nous étions tout simplement heureux d’être là..Une traversée calme, sereine, sans grand vent, nous avancions doucement mais surement, sans incident, une bonne traversée. Nous avons eu du mal à dormir cette nuit là, pas de quart à faire, pas de vigilance.

Equipage heureux de sa Transat

Le lendemain matin, devant nous le rocher du Diamant, nous ne rêvons pas, nous levons l’ancre pour le Marin.

Le Rocher du Diamant

 Nous passons devant Sainte-Anne, des bateaux au mouillage et encore des bateaux je ne m’attendais pas à voir aussi  près  les uns  des autres cela nous faisait penser à  dit un lotissement à bateaux. 

 

Le Club Med paraît très agréable avec ses palmiers, sa plage de sable blanc, les planches à voile, puis le cul-de-sac – drôle de nom – du Marin.

Club Med, pointe des boucaniers

On s’avance doucement, on aperçoit des tâches blanches sur l’eau ce sont les cayes à fleur d’eau, il faut faire attention. Finalement nous mouillons à droite du chenal avant les bouées.

Caye près du chenal du Marin

Un drôle d’effet de se retrouver ici après ces 17 jours de mer,de voir autant de bateaux, de trafic dans le chenal, de voir autant de monde nous donne le tournis.

On accoste au ponton des annexes à la nouvelle marin. Sandra s’en va, pas eu trop de contact, elle cherchait un bateau pour traverser, elle l’a eu. Elle respectait son deal pour les quarts, arrivée 15mn avant l’heure, prenait son thé, fumait sa cigarette, Patrick partait se coucher, rien à dire.

Formalités d’entrée faites à la Capitainerie et oui même Français nous devons passer par les formalités « Douane » au passage on paie 5€.  On repère les bars-restaurants, une petite supérette juste pour le dépannage, mais rien pour faire les courses. Ce n’est pas un problème nous mangeons à Kokoarum et voilà Patrick commence ses habitudes. 

Patrick Kokoarum

Nous rencontrons des équipages aperçus lors de nos escales précédentes. Un équipage de Mindelo monte sur Cuba, il propose une place à Inigo mais c’est trop tôt pour lui, il veut rester encore quelques jours avec nous, visiter la Martinique. Après avoir hésité, pris le temps de réfléchir, nous demande conseil, il nous quittera 3  jours après. Il était avec nous depuis Gran Canaria, discret, attentionné, bohême, il nous offrait le soir des moments musicaux avant d’aller se coucher. Agé de 32 ans, ingénieur désign en automobile il a quitté son travail, pour vivre « libre ».Parti l’année précédente pour l’Australie puis la Nouvelle Zélande où il a travaillé comme jardinier pour recharger sa caisse de bord, puis il vient de passer 6 mois en Espagne pour assister au mariage de son frère. Son projet pour les mois à venir, rejoindre l’Amérique Centrale. 

Patandre au mouillage du Marin

Mais le destin contrarie nos projets on va nous aussi s’en rendre compte.

Nous voilà plus que tous les 2 ou tous les 3, après 3 mois passés avec notre équipage renouvelé, nous garderons d’excellents souvenirs de certains d’autres moins.

Un article paraitra lorsque je reprendrai l’antériorité de notre voyage.

Le Marin se trouve à être la plus grande base nautique des Antilles du Sud, nous trouverons bien des entreprises pour résoudre les problèmes que nous avons rencontrés !! Les entreprises en Métropole nous ont mis en garde, attention aux prix avec le transport plus l’octroi de mer, les tarifs sont bien plus élevés et puis vous n’allez pas tout trouver. Enfin on s’attend à un parcours difficile.

Une enseigne que nous connaissons bien puisque implantée à La Rochelle, l’Entreprise Pochon sera notre premier contact.

Depuis ce temps les problèmes d’énergie ont été réglés, vous saurez tout à la page : énergie à bord de Patandre.

2 Responses

  1. Elwoodwah

    Bonjour
    je suis sur votre site web, que je trouve parfait lespatandre.fr

    mais tout comme moi AVANT, beaucoup de propriétaires de sites internet ne reçoivent pas assez de visiteurs!

    Mais MAINTENANT, vous pouvez vous aussi, savoir pourquoi votre site n’est pas en haut des résultats des moteurs de recherches et avoir les conseils pour y remédier!

    Pour ne plus subir mais solutionner ces problèmes, suivez ce lien:https://thebestonlineseotools.com/
    Il est aussi en langue Anglaise: https://thebestonlineseotools.com/en/

    vous pouvez me contacter ici: https://thebestonlineseotools.com/contact

    ————————– Je recherche un(e) partenaire commercial(e) ———— ou un repreneur avec mon aide ——————

    Vous voulez en parler?: https://thebestonlineseotools.com/contact

    Skype: dream shops

    • Andrée

      Merci je me pencherai sur la fréquentation plus tard. Actuellement pas beaucoup de temps pour le rendre attractif.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *