Red Rock

Classé dans : Antilles, Blog, Carnet de voyage, Dominique | 0
Red Rock
Paysage_1176
Calibishie1
Calibishie5
Calibishie7
Calibishie9
Red Rocks
Red Rocks
Red Rocks
Red Rocks
Red Rock
Red Rocks
Red Rocks
Red Rocks
Red Rocks
Chocolaterie de la Pointe-Baptiste
Chocolaterie de la Pointe-Baptiste
De Portsmouth à Calibishie
De Portsmouth à Calibishie
De Portsmouth à Calibishie
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Red Rock

Le jour de Noel nous le passons chez Philippa et Treavor, nous étions 10 : Patrick et Liliane, Catherine et Bernard, un autre équipage français et le fils de Philippa, Nathanel avec sa copine.

Pour commencer Treavor vient nous chercher au ponton de Madiba, juste en face notre mouillage, avec Liliane et Patrick, nous prenons place dans son petit 4×4, Catherine et Bernard nous rejoindrons à pieds. Treavor a construit sa maison, il a tout fait lui-même, du gros-oeuvre aux finitions. Le RDC est terminé, il a décidé d’aménager l’étage, il ne lui reste que les finitions.

Pour cette occasion nous nous installons à l’étage, il faut dire que 10 personnes çà prend de la place. Nous avons une superbe vue sur Portsmouth, la maison est située en centre-ville mais retirée du bruit de la circulation. 

Noel chez Philippa et Treavor

Chacun a amené quelques plats à manger, nous goûtons les spécialités des uns et des autres. Ce fut une agréable journée. Nous planifions notre sortie de demain, nous irons sur le nord-est de la Dominique. 

Ce 26 décembre nous rentrons tous les 10 dans le van loué par Catherine et Bernard. Nous partons à 10h30, la route traverse la montagne, du Morne Brulés avec des 860m et du Morne Destinée à 310m, Catherine manie fort bien le klaxon, Treavor n’hésite pas à lui rappeler de se signaler à chaque virage «bien tournant». Tout le long de la côte, des plages privées, notamment celles de Batibou, la N°1 qui a servi de décor de cinéma à une scène de « Pirates des Caraïbes 2 » : Jack Sparrow est poursuivi par les cannibales. Plusieurs lieux ont servi de décors pour les opus 2 et 3, ils ont la particularité d’avoir été tournés en même temps. Des paysages qui font rêver.

Calibishie

Au détour d’un virage, nous avons une vue plongeante sur un massif corallien, le seul de l’ile, nous arrivons à Calibishie. C’est la ville importante sur la côte Atlantique, ce nom de Calibishie vient d’une expression kalinagos qui signifie « filets de récifs ». C’est un cadre idéal pour la pêche.

On passe devant la Station de Police, toute neuve, elle a été mise en service en 2015. Elle est fort bien placée, juste à l’entrée de l’agglomération près de la barrière de corail. Nous traversons la ville, où les maisons sont réparties le long de la route, d’un côté celles ayant les pieds dans l’eau et les autres côté terre. Nous ne nous attardons pas, nous reviendrons une prochaine fois car il y a des visites à faire à proximité.

Chocolats de la Pointe Baptiste Estate

Nous continuons notre route pour aller découvrir la fabrique artisanale de chocolats à la Pointe Baptiste : « Pointe Baptiste Estate ».

Un panneau nous signale que nous sommes arrivés. Une petite maison toute en couleur, bien loin des grands lieux industriels, juste un petit atelier tenu par un anglais. Dommage il n’y pas de fabrication aujourd’hui, nous avons juste une dégustation. Les variations des différents dosages de cacao vont de 100%, 90%, jusqu’à 60%, natures ou aromatisés aux différents produits et épices de l’ile. De quoi régaler tous les palais. Pour nous, Patrick aime bien les 100 et 90%, en ce qui me concerne ils sont trop forts, je prends du 75% maxi, cela est bien, 1 carré voire 2 me suffisent contrairement au « Milka ». 

En me promenant autour de la maison je découvre toute une végétation tropicale aux bonnes senteurs. Un tas de cabosses, elles n’attendent qu’ a être ouvertes. Si vous ne savez pas comment est travaillé puis transformé artisanalement le cacao, cliquez sur ce lien : notre visite à la chocolaterie Belmont à Grenade.

Red Rock

Il est 13h00 lorsque nous découvrons le restaurant, une seule table est occupée mais nous arrivons à 10 personnes, on occupe bien les lieux. La commande des plats est vite passée, la salle se remplit tout doucement, en attendant nous buvons la traditionnelle bière dominicaine la « kubuli » abréviation de Waitukubuli nom donné par les indiens kalinagos. Finalement la salle est pleine, nous voyons les personnes arrivées après nous qui sont servis !!! Trevor va se renseigner et surprise ils sont partis chercher des bananes plantains, il n’y en a pas assez pour tout le monde.

Nous avons un certain temps à patienter, nous en profitons pour découvrir les falaises de couleurs ocre et rouge, elles plongent dans l’Atlantique. Un pécheur sur son bateau tente de passer la barre en force, c’est la continuité de la barrière de corail. Ça ne doit pas être facile de naviguer avec la houle résiduaire parmi les cayes et les rochers.  

Le bleu de l’eau fait bien ressortir la couleur rouge, le lieu est magique. Un coin fort sympathique a été installé sur les rochers, 2 fauteuils faits avec des palettes, un touret en guise de table, avec de l’imagination le recyclage a du bon. Les 2 Patrick vont y faire une démonstration de bras de fer. C’est un endroit idéal pour les amoureux venant admirer le coucher de soleil. On peut apercevoir, en face,  sur notre droite, l’ile de Marie-Galante plutôt plate, à coté les Mornes des Saintes et en arrière-plan plus à gauche, la Guadeloupe plus haute sur l’eau.

Il est temps d’aller voir si nos repas sont prêts, Nous reprenons le chemin du restaurant, les bananes sont arrivées, les repas vont être servis, mais nous ne le serons pas tous en même temps, dommage c’est l’inconvénient du nombre.

Coucher de soleil sur les iles de Guadeloupe

Il est temps de retourner vers Portsmouth mais nous prenons la route mais celle qui borde le nord Dominique, elle surplombe bien la mer Caraibe. Nous avons une vue sur l’ensemble des iles de la Guadeloupe, elles sont tellement près que mon téléphone capte le réseau guadeloupéen. Le soleil commence à décliner, en temps habituel il fait nuit à 18h15 mais c’est le solstice d’hiver est donc la nuit la plus longue. Nous assistons à des nuances de couleurs dues aux rayons flamboyants du soleil à travers la couche nuageuse. Les iles guadeloupéennes et la ville de Portsmouth ont un cachet exceptionnel. Une journée bien remplie, nous en avons eu « plein les yeux ».

En rentrant à bord j’ai voulu voir comment était implanté les lieux, à quelles distances étaient-ils les uns des autres? Alors un petit tour sur Google Earth et voilà plus de secret, Batibou, Calibishi, Red Rock, ma curiosité est satisfaite.

 

Articles qui pourraient vous intéresser


Batibou beach_
Batibou beach
Portsmouth Park Cabrits
Portsmouth Rupert Bay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.